Allaitement, intelligence, niveau d’études et revenus

Allaitement, intelligence, niveau d’études et revenus

En mars 2015, la presse s’est fait l’écho d’une étude brésilienne [1] faisant le lien entre un allaitement prolongé et un plus haut quotient intellectuel à 30 ans.
Ce n’est pas la première fois qu’un tel lien est mis en évidence, mais l’étude brésilienne se distingue par son caractère prospectif (et non rétrospectif comme la plupart des autres études), sa taille et sa durée : près de 6 000 nourrissons de la ville de Pelotas (Sud-Est de l’État du Rio Grande do Sul) ont été suivis depuis 1982.
Un autre intérêt de l’étude par rapport à d’autres sur le même sujet : au début des années 1980, l’allaitement n’était pas pratiqué exclusivement dans les classes sociales élevées de cette région du Brésil, la pratique était alors uniformément répartie au sein de la société, ce qui permet d’éliminer plus facilement les biais psycho-socio-économiques.
Du 4 juin 2012 au 28 février 2013, les chercheurs ont calculé le QI de 3 493 participants à la cohorte (sur 5 914 nourrissons inscrits en 1982) et les ont interrogés sur leurs études et leurs revenus. Résultat : ceux qui avaient été allaités pendant au moins douze mois avaient un QI plus élevé (supérieur de 4 points), un niveau d’études et des revenus supérieurs (près d’une année d’études supplémentaire et un tiers de revenus en plus par rapport au revenu moyen) à ceux qui avaient été allaités pendant moins d’un mois. L’effet était dose-dépendant.
Pour le Dr Bernardo Lessa Horta, qui a dirigé l’étude, « Le mécanisme probable permettant d’expliquer les effets bénéfiques du lait maternel sur l’intelligence est la présence d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne qui jouent un rôle essentiel dans le développement du cerveau ». Rien de nouveau sur ce plan : on connaît depuis plus de 20 ans [2] le rôle de ces acides gras dans le développement cérébral. Au point que les fabricants de laits infantiles ont cru bon d’en ajouter dans leurs produits, sans arriver à reproduire le même effet…
Et une fois de plus, le traitement journalistique de l’étude est très intéressant. Voyons les différents titres utilisés pour en rendre compte.
Tout d’abord, le titre de l’article du Lancet lui-même : « Association entre allaitement, intelligence, niveau d’études et revenus à l’âge de 30 ans : une étude de cohorte prospective depuis la naissance au Brésil. »
Le titre du Guardian : « The longer babies breastfeed, the more they achieve in life – major study. » Soit : plus longtemps les bébés sont allaités, mieux ils réussissent dans la vie – une étude capitale.
Le titre de L’Express : « L’allaitement rend plus intelligent, selon une étude. »
Le titre du Monde : « L’allaitement rendrait-il plus intelligent ? »
Et pour finir, celui de Libération : « L’allaitement rend-il (vraiment) plus intelligent ? »
Mettre la chose au conditionnel, entretenir le doute… autant de stratégies hélas bien éprouvées, et dans de multiples domaines [3].

 

[1] Victora, CG, Lessa Horta, BL, de Mola, CL et al. Association between breastfeeding and intelligence, educational attainment, and income at 30 years of age: a prospective birth cohort study from Brazil. Lancet Glob Health. 2015 ; 3 : e199–e205.
[2] Et les recherches de Lucas sur les bébés prématurés (1992). Voir dans Allaiter, c’est bon pour la santé (Jouvence, 2003), le chapitre « L’aliment du cerveau ».
[3] Voir l’ouvrage passionnant de Stéphane Foucart, La fabrique du mensonge : comment les industriels manipulent la science et nous mettent en danger (Denoêl, 2013).

 

Éditorial du n° 104 d’Allaiter aujourd’hui, juillet 2015

About The Author

Claude Didierjean-Jouveau

Animatrice de La Leche League France, rédactrice en chef d'Allaiter aujourd'hui ! Auteur de plusieurs ouvrages sur l'allaitement, la naissance et le maternage.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Derniers Tweets

Archives

nunc luctus Aliquam id, ipsum massa efficitur. non porta. consequat. justo

Pin It on Pinterest