Allaitement et sommeil des mères

Allaitement et sommeil des mères

On entend beaucoup de choses sur le sujet du sommeil des mères qui allaitent : les bébés allaités se réveilleraient davantage ; les mères qui allaitent dormiraient moins, auraient plus de problèmes de sommeil et seraient plus fatiguées ; donner un biberon de lait artificiel le soir ferait que le bébé ne se réveillerait plus la nuit.
Voici un certain nombre d’études qui démentent ces croyances.
Avec aussi une présentation du cododo.

Intervention aux journées des consultantes en lactation suisses francophones, le 24 mai 2018.

Présentation power point à télécharger

 

Un témoignage très intéressant (Sommeil et nuits du bébé allaité et de ses parents) :

Maria : De ma formation de psycho-thérapeute spécialisée en thérapies comportementales et cognitives, j‘ai retiré quelques informations essentielles sur le sommeil. Je voulais les partager et vous montrer quelque chose d’intéressant pour les mamans allaitantes. Malgré nos nombreux réveils nocturnes et très peu de sommeil, on récupère pas si mal que ça ! La première info à retenir, c’est qu’on récupère la dette de sommeil de la veille et non pour préparer le lendemain… Peu importe le nombre d’heures et de réveils, notre corps s’habitue et modifie les phases du sommeil pour qu’on récupère le plus efficacement, en peu de temps. Notre fatigue est parfois juste “psychologique”, car on a l’impression de ne pas assez dormir. Nous avons également beaucoup d’idées reçues (et fausses) sur le sommeil ainsi que de fortes attentes en terme de quantité. La photo ci-dessous est issue d’une application qui mesure le temps de sommeil profond en se basant sur la respiration via le micro du téléphone (runtastic sleep better, mais il y en a plein d’autres). On peut télécharger ce genre d’appli gratuitement, mettre le téléphone en mode avion à côté de sa tête, et c’est parti ! Je pensais avoir passé une nuit terrible, cauchemardesque, pleine de réveils (j’en ai compté une vingtaine), ne pas avoir fermé l’œil de la nuit et ne pas récupérer. En effet, il y a eu un nombre très important et impressionnant de réveils, visibles en rouge (ma fille est malade en ce moment), un coucher très tardif (bien après minuit), un réveil tôt, mais… j’ai quand même relativement bien dormi :), j’ai récupéré malgré tout à plus de 80 %. Courage à toutes les mamans allaitantes, on dort quand même ! À savoir : ma fille a 17 mois, elle est toujours allaitée et nous faisons du cododo.

About The Author

Claude Didierjean-Jouveau

Animatrice de La Leche League France, rédactrice en chef d'Allaiter aujourd'hui ! Auteur de plusieurs ouvrages sur l'allaitement, la naissance et le maternage.

2 Comments

  1. fanny

    Un grand merci pour ce partage. Je trouve ça passionnant !
    Un bébé qui s’endort seul sans pleurer est peut-être juste résigné… à ne jamais oublier.

  2. Cath

    Merci d’avoir partagé la présentation avec toutes les références! SUPER

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Derniers Tweets

Archives

efficitur. Praesent vel, sit ut id fringilla Donec dolor. eget leo pulvinar

Pin It on Pinterest