Les pères sont des mères comme les autres !

Les pères sont des mères comme les autres !

Et si les questionnements, les doutes, les joies et les galères d’un père « paternant » étaient les mêmes que ceux d’une mère « maternante » ?


L’été dernier, j’ai lu un livre plutôt original et assez unique en son genre : Mon métier de père, de Gilles Verdiani [1].
Écrit par un père sur sa vie au quotidien avec ses deux enfants (2 et 5 ans au moment où il écrit), un père qui, travaillant à la maison, a « passé avec [ses] enfants plus d’heures que leur mère », il parle maternage, allaitement (long), réveils nocturnes (nombreux), cododo, bébés aux besoins intenses, épuisement des parents, incompétence de beaucoup de professionnels, inconséquence des « experts » en puériculture…
Sur ce dernier sujet, il écrit par exemple : « Il subsiste quelques mouvements spontanés, comme prendre un enfant dans ses bras quand il pleure, le faire dormir près de soi pour veiller sur son sommeil, lui donner le sein quand il le demande… ; mais pour chacun de ces rares réflexes, il existe une théorie éducative qui essaie de nous en dissuader. » Je parie que cela vous parle !
Ce qui vous parlera aussi, hélas, ce sont les multiples exemples qu’il donne de professionnels refusant d’écouter ce qu’ont à dire les parents, voire les tournant en ridicule. À commencer par la date de la conception, et donc de l’accouchement, fixée par l’échographie à un moment que le couple sait impossible. En continuant par l’allaitement, où les professionnels « risquent de vous transmettre des croyances infondées […] et sont totalement dépassés dès que les problèmes surviennent ». Heureusement, La Leche League est là (j’avoue que, sur ce passage, j’ai bu du petit lait, sans jeu de mots !) : « Ce fut finalement ma femme qui trouva la clé de l’énigme, dans une newsletter de la Leche League : le syndrome du REF [2] […]  Confortée dans ce diagnostic par une conversation téléphonique de quarante-cinq minutes avec la Leche League, Sarah appliqua la recette, et offrit dès lors à son bébé les meilleures conditions pour téter. »
Tout le chapitre sur l’allaitement est d’ailleurs particulièrement bien vu. L’auteur y écrit notamment : « Les rares mères qui veulent allaiter subissent des pressions insoupçonnées […] Une mère qui allaite son enfant au-delà du sixième mois, aujourd’hui en France, doit accepter de passer pour une activiste, une illuminée, une fanatique. » Et là, ce ne sont pas seulement les professionnels qu’il met en cause, mais tout l’entourage : « Pendant les quinze mois où Marcello a été allaité, mon père (qui pourtant, sur les autres sujets, m’a constamment surpris par la sobriété et la bienveillance de ses commentaires) ne nous a jamais téléphoné sans demander si nous l’avions enfin sevré et quand nous comptions le faire. »
Le livre fourmille d’autres situations qui sentent le vécu (la mère qui diagnostique un RGO chez son bébé grâce à un forum sur Internet, en parle au médecin qui n’avait rien vu, lequel donne un traitement au bébé qui cesse immédiatement de hurler après chaque tétée…).
Mais le plus intéressant dans ce qu’il écrit, je trouve, c’est vraiment cette impréparation des hommes comme des femmes au « devenir parent », le fait qu’élever un enfant « ne va pas de soi », le manque d’aide et de soutien à la parentalité, l’épuisement (des pères comme des mères) qui peut en résulter, le fait que le maternage proximal n’est pas la lubie de mères fusionnelles, mais le résultat d’une conviction que l’auteur a acquise au fil du temps : « Il faut, en général, donner aux bébés ce qu’ils demandent, et ne pas se croire le juge de ce qui leur est nécessaire et de ce qui leur est suffisant. »
Belle conclusion, n’est-ce pas ?

 

[1] Mon métier de père. Pourquoi est-il si compliqué d’élever ses enfants, éditions JC Lattès, 2012.
[2] Réflexe d’éjection fort.

 

Cette chronique est parue dans le n° 38 de Grandir autrement.

A propos de l'auteur

Claude Didierjean-Jouveau

Animatrice de La Leche League France, rédactrice en chef d'Allaiter aujourd'hui ! Auteur de plusieurs ouvrages sur l'allaitement, la naissance et le maternage.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Derniers Tweets

Archives

dolor. luctus Sed pulvinar leo efficitur. odio suscipit sed

Pin It on Pinterest