L’allaitement long, préventif de la violence éducative ordinaire ?

L’allaitement long, préventif de la violence éducative ordinaire ?

A priori, on ne voit pas trop comment il pourrait y avoir un lien entre la durée de l’allaitement et les origines de la « violence éducative ordinaire » (VEO). C’est pourtant l’hypothèse que fait Olivier Maurel dans son ouvrage Oui, la nature humaine est bonne [1].
Et je suis assez d’accord avec cette hypothèse, que je reprends dans mon ouvrage sur l’allaitement long [2].

Il écrit : « Certains indices laissent penser que c’est avec le néolithique que la violence éducative a pu se développer […] On a pu observer au cours du 20e siècle dans certaines sociétés de chasseurs-cueilleurs un changement du statut des enfants au moment de la sédentarisation de ces sociétés. Alors que les naissances dans les sociétés vivant de la chasse et de la cueillette sont en général espacées de quatre ou cinq ans ou davantage, cet espacement est réduit à deux ou trois ans dans les sociétés sédentarisées, notamment à cause des possibilités de sevrer plus tôt les bébés grâce à l’usage du lait des bêtes d’élevage et de bouillies de céréales. »

Des naissances plus rapprochées

Alors que l’allaitement long tend à espacer les naissances, le sevrage précoce les rapproche. Or le comportement d’un enfant de 4 ou 5 ans, déjà assez autonome au moment de la naissance du suivant, n’est pas le même que celui d’un enfant de 2 ou 3 ans, encore très dépendant de sa mère et donc inquiet de voir celle-ci accaparée par le nouveau venu.

Il est assez fréquent qu’à cet âge, l’aîné ait des gestes agressifs vis-à-vis du nouveau-né. Or, poursuit Olivier Maurel, « on sait que le moment de la naissance et de l’allaitement est aussi celui où l’hormone de l’allaitement, la prolactine, provoque chez les mères une extrême vigilance à l’égard de leur bébé, vigilance rendue nécessaire par la menace de prédateurs et, plus encore peut-être, par la menace que représentaient souvent les mâles dans les sociétés de primates. Les mouvements agressifs des aînés par rapport aux nouveau-nés ont pu alors provoquer des réactions violentes des mères sous forme de coups pour chasser le petit agresseur. On a vu plus haut que ce type de situation est le seul cas où les mères bonobos s’attaquent à leurs petits déjà devenus presque adultes. »

Allaitement anti-maltraitances

Ce qui est sûr en tout cas, et ce que montrent les études, c’est que les mères qui allaitent ou ont allaité ont un risque bien moindre d’être maltraitantes avec leurs enfants. Et plus longtemps elles ont allaité, plus le risque est abaissé.

Ainsi, une grande étude australienne [3] (faite sur plus de 7 000 mères et leurs bébés suivis pendant quinze ans) a montré que les enfants non allaités avaient presque cinq fois plus de risques d’être maltraités par leur mère que ceux qui avaient été allaités au moins quatre mois. Et le risque de maltraitance maternelle était d’autant plus bas que l’allaitement avait été long…

Alors, que ce soit à cause de l’espacement des naissances favorisé par l’allaitement, que ce soit à cause des hormones de l’allaitement, que ce soit à cause du type de maternage associé à l’allaitement, peu importe… on peut dire que l’allaitement est bien une arme anti-VEO !

 

[1] Éditions Robert Laffont, 2009.
[2] Allaiter plus longtemps, éditions Jouvence.
[3] Strathearn L et al., Does breastfeeding protect against substantiated child abuse and neglect ? A 15-year cohort study, Pediatrics 2009 ; 123(2) : 483-493.

 

Chronique parue dans le n° 67 de Grandir autrement, novembre 2017.

About The Author

Claude Didierjean-Jouveau

Animatrice de La Leche League France, rédactrice en chef d'Allaiter aujourd'hui ! Auteur de plusieurs ouvrages sur l'allaitement, la naissance et le maternage.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Derniers Tweets

Archives

ante. elementum consectetur risus accumsan ut Sed libero venenatis sem, elit. ut

Pin It on Pinterest