Ne pleure plus bébé !

Éditions Jouvence, 2008.

Non, les pleurs des bébés ne sont pas « bons » pour eux. Ils peuvent même être carrément nuisibles, comme le montrent nombre d’études récentes.
Non, les bébés n’ont pas « besoin » de pleurer.
Oui, la plupart des pleurs sont évitables.
Évitables si l’on répond aux besoins du bébé avant qu’il ait besoin de recourir aux pleurs pour les signaler.
Évitables ou consolables : si le bébé pleure quand même, on dispose de beaucoup de moyens simples pour l’apaiser et le consoler.
Et si malgré tout, le bébé pleure et qu’on n’arrive pas à le consoler, on peut se dire qu’il a peut-être une raison de pleurer qu’on n’a pas décelée. Et sinon, lui dire qu’on est désolé pour lui de ne pas comprendre ce qu’il lui faudrait pour ne plus pleurer (et non pas lui dire qu’il a sans doute « besoin » de pleurer pour « décharger » je ne sais quoi…).

 

Sommaire

  • Introduction
  • Les pleurs des bébés : ce qu’ils ne sont pas (en tout cas pour moi !) et ce qu’ils sont
  • « Bons pour les poumons » ?
  • Des « pleurs de décharge » ?
  • Une façon de participer à la douleur du Christ ?!…
  • Des « caprices » ?
  • Les pleurs dans l’histoire et dans les autres cultures
  • Le cri est un appel, un langage
  • Peut-on différencier les pleurs ?
  • Alors, pourquoi pleurent-ils ?
  • La faim
  • Une douleur physique non reconnue, les « coliques »
  • Une douleur physique provoquée et/ou non soulagée
  • Une couche mouillée
  • Le froid, le chaud
  • La fatigue
  • L’ennui
  • Le défoulement de la fin de journée
  • Le non-respect des rythmes du bébé
  • Le vécu de la grossesse
  • Un accouchement difficile
  • Une mère déprimée
  • Le manque de maturation à la naissance
  • Les bébés « difficiles »
  • Un besoin de proximité et de contact non reconnu
  • À la naissance
  • Dans les premiers jours
  • Dans les premières semaines

 

  • Des séparations trop précoces
  • La frustration de ne pas arriver à s’exprimer
  • La frustration de ne pas arriver à faire ce qu’on veut
  • Des étapes de développement ?
  • Un trop-plein d’énergie ?
  • Des parents trop centrés sur l’enfant ?
  • Laisser pleurer ou consoler : les conséquences
  • Le vécu du bébé
  • Les conséquences possibles à court terme
  • Des paramètres physiologiques modifiés
  • Un possible problème de prise de poids
  • Les conséquences possibles à plus long terme
  • La communication et l’attachement parents/enfant
  • La confiance en l’autre
  • De futurs adultes anxieux…
  • … et plus malades
  • Ce que nous apprennent les recherches sur le cerveau
  • À encore plus long terme ?
  • Apaiser les pleurs
  • La succion
  • Contact et mouvement
  • Distractions
  • Bruits et vibrations
  • Massages et enveloppements
  • Traitements, alimentation
  • Dans tous les cas
  • Et si rien n’y fait ?
  • Conclusion : un bébé sans pleurs, est-ce vraiment possible ?
  • Petite bibliographie

 

About The Author

Claude Didierjean-Jouveau

Animatrice de La Leche League France, rédactrice en chef d'Allaiter aujourd'hui ! Auteur de plusieurs ouvrages sur l'allaitement, la naissance et le maternage.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + = 11

Newsletter

Prochains événements

Derniers Tweets

Archives

72c1e0cb74be320e07253d9fc7fca2d9--------------------------------

Pin It on Pinterest